L'indéfendable : Comment défendre un salaud sans en être un soi-même ? (Politique, idée, société) par Alex Ursulet

L'indéfendable : Comment défendre un salaud sans en être un soi-même ? (Politique, idée, société)

Titre de livre: L'indéfendable : Comment défendre un salaud sans en être un soi-même ? (Politique, idée, société)

Éditeur: Archipel

Auteur: Alex Ursulet


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Alex Ursulet avec L'indéfendable : Comment défendre un salaud sans en être un soi-même ? (Politique, idée, société)

Quelles motivations poussent un avocat à défendre un individu qu’il sait coupable de crimes odieux ? Quelle est la frontière entre stratégie et cynisme ? Ce livre très personnel développe la dimension humaine de la relation entre un avocat et son client.
L’auteur y examine plusieurs affaires où il s’est retrouvé face à des cas de conscience. Ainsi, la possibilité de faire condamner un innocent ; le refus de défendre un inculpé pour des raisons morales (par ex. le détournement d’argent d’une association contre le Cancer (affaire Crozemarie) ; les questionnements face à la défense d’un père accusé d’avoir violé sa fille.
Un avocat n’affronte pas seulement la vérité des faits et la vérité du droit, il doit aussi faire face aux contre-vérités des magistrats. Cet essai, où l’affaire Guy Georges et ses nombreuses facettes reviennent comme un leitmotiv, est l’occasion pour Me Ursulet d’évoquer nombre d’anecdotes et de souvenirs personnels.
 

Livres connexes

Quelles motivations poussent un avocat à défendre un individu qu’il sait coupable de crimes odieux ? Quelle est la frontière entre stratégie et cynisme ? Ce livre très personnel développe la dimension humaine de la relation entre un avocat et son client.
L’auteur y examine plusieurs affaires où il s’est retrouvé face à des cas de conscience. Ainsi, la possibilité de faire condamner un innocent ; le refus de défendre un inculpé pour des raisons morales (par ex. le détournement d’argent d’une association contre le Cancer (affaire Crozemarie) ; les questionnements face à la défense d’un père accusé d’avoir violé sa fille.
Un avocat n’affronte pas seulement la vérité des faits et la vérité du droit, il doit aussi faire face aux contre-vérités des magistrats. Cet essai, où l’affaire Guy Georges et ses nombreuses facettes reviennent comme un leitmotiv, est l’occasion pour Me Ursulet d’évoquer nombre d’anecdotes et de souvenirs personnels.
 Quelles motivations poussent un avocat à défendre un individu qu’il sait coupable de crimes odieux ? Quelle est la frontière entre stratégie et cynisme ? Ce livre très personnel développe la dimension humaine de la relation entre un avocat et son client.
L’auteur y examine plusieurs affaires où il s’est retrouvé face à des cas de conscience. Ainsi, la possibilité de faire condamner un innocent ; le refus de défendre un inculpé pour des raisons morales (par ex. le détournement d’argent d’une association contre le Cancer (affaire Crozemarie) ; les questionnements face à la défense d’un père accusé d’avoir violé sa fille.
Un avocat n’affronte pas seulement la vérité des faits et la vérité du droit, il doit aussi faire face aux contre-vérités des magistrats. Cet essai, où l’affaire Guy Georges et ses nombreuses facettes reviennent comme un leitmotiv, est l’occasion pour Me Ursulet d’évoquer nombre d’anecdotes et de souvenirs personnels.